CONDUCTIMETRIE

https://physique-chimie.dis.ac-guyane.fr/Tle-Spe-PC-Theme-1-TP-Dosage-par-etalonnage-conductimetrique-python.html

https://ecebac.fr/sujet/2863

https://ecebac.fr/sujet/2888

Chlorure de tertiobutyle : https://ecebac.fr/sujet/2891

Pureté d’un échantillon : https://ecebac.fr/sujet/2911

ELECTROLYSE :

Art et electrogalvanisation : https://eduscol.education.fr/document/24829/download

Très bien => https://pedagogie.ac-orleans-tours.fr/fileadmin/user_upload/physique/pedagogie/GrandOral/Exemples_Ressources/LPOS_-_L_Hydrog%C3%A8ne.pdf

Caractéristique d’un électrolyseur :

TP ExAO Caractéristique d’un électrolyseur :

https://listes.ac-strasbourg.fr/wws/d_read/prmasc/TP%20ExAO/Electricit%C3%A9/Caract%C3%A9ristique%20%C3%A9lectrolyseur/TP%20ExAO%20Caract%C3%A9ristique%20d’un%20%C3%A9lectrolyseur.doc

sur site chaumeton, caractéristiques de plusieurs récepteurs/générateurs

https://guy-chaumeton.pagesperso-orange.fr/1stp09phc.htm

SUIVI CINETIQUE

Verification loi d’ordre 1 belin p 114

Par spectrophotométrie : https://manuelnumeriquemax.belin.education/physique_chimie-terminale/topics/pc-tle-c21-481-a_suivi-cinetique-par-spectrophotometrie-d-une-transformation-chimique

Suivi cinétique par spectrophotométrie d’une transformation chimique

Il s’agit d’étudier la cinétique de la transformation chimique entre les ions iodure I et les ions peroxodisulfate S2O

82−82−​, modélisée par la réaction d’équation :

S2O82−(aq)+2I−(aq)→2S2O42−(aq)+I2(aq)S2​O82−​(aq)+2I−(aq)→2S2​O42−​(aq)+I2​(aq)

https://guy-chaumeton.pagesperso-orange.fr/site2004/bacblanc/bbex01ac06.htm

On étudie la cinétique de la réaction de décomposition de l’eau oxygénée H2O2 par les ions iodure   en milieu acide.

L’équation-bilan de la réaction s’écrit :

H2O2  + 2   + 2 H+ → 2 H2O + I2 

Autre possibilité :

Dismutation du thiosulfate en milieu acide

Un exemple ECE : https://ecebac.fr/sujets/2022/PC/17/ECE_22_PC_17.pdf suivi colorimetre, détermination du temps de demi-réaction + dilution

UN SITE avec infos sur la loi de kolrhaush

https://ressources.unisciel.fr/DAEU/chimie/solution-aqueuse/co/exemple1_partie2.html

Dynamique d’un système electrique :

Feuille aluminium : http://sciences-physiques.ac-besancon.fr/2020/06/18/tale_rc_microcontroleur/

On veut connaître la capacité d’un condensateur : https://physique-chimie.dis.ac-guyane.fr/Tle-Spe-PC-Theme-4-TP-Constante-de-temps-d-un-circuit-RC-python-arduino.html

Capacimetre arduino : https://ecebac.fr/sujet/2846

Diffraction fil de pèche : https://ecebac.fr/sujet/2843

Optimiser un rendement : https://ecebac.fr/sujet/2844

Temps de demi réaction : https://ecebac.fr/sujet/2845

SYNTHESE EN CHIMIE ORGANIQUE

https://eduscol.education.fr/document/29932/download

ELECTRICITE

LOI D’OHM

Tp dynamique des systèmes électriques

CIRCUIT RC

https://physique-chimie.dis.ac-guyane.fr/Tle-Spe-PC-Theme-4-TP-Constante-de-temps-d-un-circuit-RC-python-arduino.html

https://physique.ensc-rennes.fr/tp-cours-dipole-rc.php


Récapitulatif TP dynamique des systèmes électriques


Capacité condensateur bordas p 500

Comportement capacitif d’un dipole bordas p 501

Comportement capacitif d’un dipole bordas p 501

Flash photographique et condensateur bordas p 502

mesurer temps caracteristique et une capacite bordas p503

résistor et condensateur livre p550

capacité condensateur livre p551

Mesuretemps de charge livre p552

Intensité et tension condensateur livre p553

Découverte exp comportement capacitif dipole belin p452

charge condensateur intensité constante belin p453

influence géométrie capacité condensateur belin p454

charge condensateur à tension constant reponse echelon de tension belin p464

Tp dynamique des systèmes électriques

Capacité condensateur bordas p 500

Comportement capacitif d’un dipole bordas p 501

Comportement capacitif d’un dipole bordas p 501

Flash photographique et condensateur bordas p 502

mesurer temps caracteristique et une capacite bordas p503

résistor et condensateur livre p550

capacité condensateur livre p551

Mesuretemps de charge livre p552

Intensité et tension condensateur livre p553

Découverte exp comportement capacitif dipole belin p452

charge condensateur intensité constante belin p453

influence géométrie capacité condensateur belin p454

charge condensateur à tension constant reponse echelon de tension belin p464

Titrage pHmétrique, on compare l’influence sur la courbe de titrage d’acides faibles + acide fort :

https://ecebac.fr/sujets/2023/PC/06/ECE_23_PC_6.pdf

Remarque : prise d’essai : Il faut que tu tiennes compte du matériel à ta disposition et la concentration de la solution titrante.
Exemple : la solution de soude titrante est 0,01 mol/L et tu doses une solution de HCl dont la concentration est de l’ordre de 0,5 mol/L … si tu choisis de doser 100 mL de solution acide, il te faudra un volume équivalent de l’ordre de 5000 mL …
Dans ce cas il faudra diluer ( très précisement ) la solution à doser et n’utiliser qu’un petit volume de solution pour faire le titrage …
Par ailleurs si tu as une solution à doser très diluée et que tu la doses par un titrant très concentré , le volume équivalent risque d’être trop petit ( du genre moins que 1 mL avec une burette de 25 mL ) et cela n’ira pas non plus .

PH :

Fiche intéressante sur dosage du destop (NaOH) et acide chlorhydrique :

https://www4.ac-nancy-metz.fr/physique/ancien_site/Tp-chim/conduct2/Dosage-conduct-destop.pdf

Fiche super + évaluation de type A incertitude pH : https://olczyk.pagesperso-orange.fr/physique-chimie/Spe-Phy-Tale/chapitre1-acides-bases_fichiers/TP1%20-%20CH1%20solutions%20HCl.pdf

Les indicateurs colorés :

Zone de virage teinte sensible : pKA – 1 , pKA+1

hélianthine rouge/jaune 3.3 – 4.4

vert de bromocrésol jaune/bleue 3.8 – 5.4

méthylrouge rouge/jaune 4.2 – 6.3

bleu de bromothymol (BBT) jaune/bleue 6.0 – 7.6

phénolphtaleine incolore/rose 8.2 – 10.0

Réaliser une solution tampon : 2 méthodes :

soit on prend une base faible et son acide conjugué type NH4+/NH3 ou un acide faible et une base faible conjugué équimolaire

ou on prend CH3COOH + NaOH (base forte qui va complètement se dissocier) avec nCH3COOH = le double de nHO-, au final :

FORCE DES ACIDES

SUPER! pas mal de TP autour de çà : http://coyote-physique.e-monsite.com/pages/terminale-scientifique/force-des-acides-et-des-bases.html

DOSAGE

Les dosages acido-basique peuvent être suivi par : pHmétrie, par colorimétrie, par conductimétrie.

http://thierry.col2.free.fr/restreint/exovideo_lycee/c_chim_456/dosage_prod_menag_Q1.htm

=> Doser l’acide chlorhydrique avec NaOH
prise d’essai de 20 mL donc déterminer préalablement la concentration de l’acide
si [NaOH] = 0,1 mol.l-1 comme réaction mole à mole : C1.V1=C2.Veq soit C1 = 0,1*10 mL/20 mL

La même chose, par conductimétrie :

https://ressources.unisciel.fr/DAEU/chimie/solution-aqueuse/co/exemple1.html

DOSAGE :

https://www.pedagogie.ac-nantes.fr/physique-chimie/enseigner/experiences-et-manipulations/controle-de-qualite-par-spectrophotometrie-674259.kjsp?RH=PEDA

http://scphysiques.free.fr/TS/chimieTS/C4A2TPCOR.pdf

ABSORBANCE

https://www.physagreg.fr/CoursTS/Chimie/TP/Chimie-TP1-prof.pdf

STEREOCHIMIE (STL)

TP acide fumarique/maléique : explication

http://www.prof-tc.fr/Lycee/file/Terminale%20S/Specifique/10%20-%20Representation%20spatiale%20des%20molecules/Cours%20-%20TP%20-%20Exercices/TP%20-%20Proprietes%20des%20diastereoisomeres%20-%20Conformation%20-%20Correction.pdf

Autre TP sympa : http://thierry.col2.free.fr/restreint/exovideo_lycee/ex_TS_2012/ch10_comparaison_proprietes_mol_diastereoisomeres.pdf

MECANIQUE ET MOUVEMENTS

1ere loi de newton :

Curling forces http://gserwar.free.fr/uploads/physique%20seconde/TPp%209%20%20Le%20principe%20dinertie.pdf

3eme loi de newton :

https://eduscol.education.fr/document/16180/download

Difficultés et homme sauteur : https://eduscol.education.fr/document/16189/download

Principe calcul mvt parabolique.

vitesse initiale V0 , on fait bilan des forces : on exprime accélération en fonction de ax et ay puis on intégre en fonction du temps (on calcule la constante d’intégration en utilisant les conditions initiales)

On trouve l’équation paramétrique du vecteur position z et x (2 dimensions) en fonction de t

on utilise : x(t) et on remplace

calcul portée : on cherche xmax sachant qu’à xportée on a z(t) =0 on remplace dans l’équation.

Pour la flèche 2 méthodes : On cherche Zmax quand vz = 0 en utilisant on exprime tmax en fonction du reste. on réinjecte dans z(tmax) le tmax trouvé.

On peut passer par la conservation de l’énergie mécanique :

Em(o) = Em(tmax) soit 1/2m(V0)2 + mgZ0 = 1/m(Vmax)2 + mgZmax

dans un champ électrique :

On part de F = qE puis bilan des forces somme F ext = ma soit a = F/m (une seule force) = qE/m

donc composantes Ex, Ey, Ez

on exprime ax, ay, az et on intègre en tenant compte des conditions initiales pour les constantes d’intégrations.

Remarques :

• le mouvement suivant l’axe Ox est uniforme ;

• il n’y a pas de mouvement suivant l’axe Oy ; le mouvement s’effectue donc dans le plan

Oxz ;

• le mouvement suivant l’axe Oz est uniformément varié ;

• Le mouvement est indépendant de la masse m du projectile et ne dépend que des

conditions initiales.

LOI DE KEPLER

Tp mouvement champ de gravitation
Actdoc système solaire siecles bordas p318
Orbite mercure bordas p319
comete de halley bordas p 340
masse de jupiter bordas p 341
EDRS-C satellite géostationnaire livre p344
Détermination masse soleil livre p345
sur les traces de Kepler livre p346
tester les lois de kepler belin p320
actdoc dynamique corps sous action force gravi belin p321
1ere loi : ds ref heliocentrique, l’orbite planete est une ellipse et le centre du soleil occupe l’un des 2 foyers
2eme loi de kepler : loi des aires « le segment reliant le soleil à la planete balaye des aires égales pendant des durées égales » vitesse augmente lorsque proche soleil et diminue lorsque s’éloigne. e=c/a
3eme loi de kepler ou loi des périodes : la période de révolution T au carré est proportionnelle au cube du demi grand axe a
(T^2÷a^3 )= k avec k = 4pi^2/GM elle ne dépend que de l’astre attracteur.

DIFFRACTION

Principe : on doit tester la relation : θ =𝜆/a on choisit différentes valeurs d’ouverture.

https://www.pedagogie.ac-nantes.fr/medias/fichier/ts_theme_observer_tp_diffraction_1335007565542.doc

Animation super : on peut faire des expériences sur la diffraction, interférences :

https://www.phychiers.fr/travail-pratique-de-terminal-sur-la-diffraction/

Tp LES PHENOMENES ONDULATOIRES
Attenuation en dB bordas p430
Diffraction bordas p431
Interferences de deux ondes surface eau bordas p432
Resolution ecran smart par interférence bordas p 433
Effet doppler bordas p434
Expérience de Ballot livre p466-467
Détection d’exoplanetes livre p468
propagation et atténuation livre p469
Conditions d’interférences livre p491
Phénomène de diffraction livre p492
interférométrie et unite référence livre p493
etoile et diffraction livre p494-495
Attenuation geometrique et atténuation absoption belin p386
illustrer caract qualita phenomene diffraction belin p 387
etude quantitative diffraction ondes lum belin p388
etablir tester conditions interférences constr destructive belin p389
actdoc interpréter figure d’interferences trous young belin p 390
exploiter express interfrange ds interfér lum belin p391
num exploiter exp du decalage doppler pour vitesse belin p392
Atténuation dB chambre sourde : permet d’éviter les reflexions et mesure le niveau d’intensité sonore
intensité sonore I et niveau d’intensité sonore
Atténuation géométrique L(x) = L (à 1 m) – 20 log(x) dépend géométrie car effet de reflexion + dissipation
Atténuation par absorption ?? Depend matériel
Entre 2 positions : Adb = L2-L1
Diffraction : comparaison de deux méthodes de mesure L et 2L =L/2 + L + L/2
methode webcam=> on enregistre la tache de diffraction (mettre une ref distance) et L =10 log (I/Io)
on calcule l’incertitude type U(a) =a *rac(        )
n compare a mesur – a ref/u(a)
q = l/a
angle caractéristique demi angle dépend de la dimension de a et lambda et plus fort que a est voisin de lambda ou inférieur
conditions d’interférences : meme longueur d’onde et synchrone (cohérentes = décalage constant) interférences constructives : ∂ = k.𝜆 et destructives ∂ = (k+1/2).𝜆. ∂ = difference de chemin de optique e*x/D et i = 𝜆*D/e
https://www.google.com/search?q=interferences+lumineuses+fentes+de+young&rlz=1C5CHFA_enFR855FR855&sxsrf=AJOqlzW-9WvypzJb7OKHi7K2BCwa_-avyw:1675974983553&source=lnms&tbm=vid&sa=X&ved=2ahUKEwjl9K-spYn9AhUCaqQEHe3YAVQQ_AUoA3oECAEQBQ&biw=1690&bih=820&dpr=0.9#fpstate=ive&vld=cid:e5827870,vid:yd8Wh2705-4
interférences : superposition en un point M dépend de la différence de chemin optique : ∂ = S2M – S1M on approxime les alpha tan et sin et on en tire ∂=e*x/d e = espce entre les trous
plus petite valeur de x c’est qd ∂=𝝀 avec x=i soit i= 𝝀*D/e
acquis
Effet doppler : variation de fréquence de l’onde perçue par un observateur.
∆f = fR – fe= fe*v/c   avec ∆f = décalage de l’onde fR fréquence perçue par l’observateur. Fe fréquence de l’onde émise par l’emetteur au repos, c vitesse de l’onde, v vitesse de l’émetteur /observateur
Imaginons le cas d’une personne sur une plage, debout dans l’eau, au bord du rivage. Des vagues arrivent à ses pieds toutes les dix secondes. La personne marche en direction du large : elle va à la rencontre des vagues, celles-ci l’atteignent alors avec une fréquence plus élevée, par exemple toutes les huit secondes. Lorsque cette personne se met à courir vers le large, les vagues l’atteignent alors toutes les cinq secondes. Lorsque cette personne fait demi-tour, et marche puis court en direction de la plage, les vagues l’atteignent avec une fréquence moins élevée, par exemple toutes les douze, puis quinze secondes.
Colonne3
Intensité sonore, intensité sonore de référence, niveau d’intensité sonore.
Diffraction d’une onde par une ouverture : conditions d’observation et caractéristiques.
Interférences de deux ondes, conditions d’observation.
Interférences de deux ondes, conditions d’observation.
Angle caractéristique de diffraction.
Interférences de deux ondes, conditions d’observation.
Effet Doppler. Décalage Doppler.
Atténuation (en dB).
B) Analyser un système chimique par des méthodes physiques
Atténuation (en dB).
Interférences constructives, Interférences destructives.
Effet Doppler. Décalage Doppler.

DESCRIPTION DE LA LUMIERE

Tp description de la lumiere par flux de lumiere
Effet photoelectrique classe inversée bordas p478
Applications interaction lumiere matiere bordas p479
Rendement cellule photoelectrique Bordas p480
Découverte effet photoelectrique livre p532
Rendement cellule livre p533
actdoc histoir effet photoelectrique et description belin p432
num interprétation effet electrique et bllan d’energie belin p433
application mettant en jeu interaction phtonmatiere belin p434
Rendement cellule photo belin p435

LUNETTE ASTRONOMIQUE

Maquette lunette astronomique afocale bordas p456
L’infini c’est loin bordas p457
Caracteristique lunette afocalebordas p458
Présentation de la lunette livre p514
observation d’un objet à l’infini livre p515
détermination grossissement livre p516
lunette astronomique afocale belin p414
actdoc constructions optiques tracer des rayons lum belin p415
actdoc lunette astro commerce belin p 416

MECANIQUE DES FLUIDES

https://tech-alim.univ-lille.fr/intro_gia/co/ch03_04.html

THEME MOUVEMENT ET INTERACTIONS

THEME CONSTITUTION ET TRANSFORMATION DE LA MATIERE

THEME ONDES ET SIGNAUX